Que dois-je faire si je trouve un animal errant ?

Dog on the road in natureIl nous est arrivé, quasiment à tous, de croiser un jour sur notre chemin un animal errant.

Qu’il s’agisse d’un animal sauvage, d’un animal domestique ayant échappé à son propriétaire ou volontairement déposé sur la voie publique par celui-ci, que faire si je rencontre un animal divaguant sur la route ?

 

Quelles procédures dois-je respecter ?

 

Question d’âge

Vous pensez tout connaître de votre chien ou votre chat ?

Pourtant, sans doute vous êtes-vous déjà posé certaines de ces questions : “Jusqu’à quel âge peut-il vivre ?”, “Quel est son âge “humain”?, “À quel âge ne peut-il plus se reproduire ?”, “Quand puis-je le faire stériliser ?”…

Testez vos connaissances en répondant à ces quelques questions…

Que savez-vous des zoonoses ?

Que savez-vous des zoonoses ?

 

Les zoonoses sont des maladies transmissibles de l’animal à l’homme et inversement.
Vous ne le savez peut-être pas mais nos animaux de compagnie peuvent nous transmettre plus d’une dizaine de maladies. Certaines sont rares, d’autres plus fréquentes.
Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous proposons ce petit quiz. A vous de jouer !

Les bilans préopératoires

bilans préopératoires

Votre chien ou votre chat va subir une intervention chirurgicale ? Peut-être votre vétérinaire vous a-t-il alors recommandé de réaliser un bilan sanguin préalable.
En effet, votre vétérinaire procède, avant toute chirurgie, à un examen clinique approfondi de votre animal afin de s’assurer qu’il est apte à être anesthésié et opéré. Toutefois, certaines anomalies ne peuvent pas être mises en évidence par un examen clinique classique. Des analyses de sang sont alors nécessaires pour vérifier que votre petit compagnon est capable d’éliminer convenablement les produits anesthésiques, qu’il ne présente pas de troubles de la coagulation, d’anémie ou encore de maladie pour le moment asymptomatique…

Veterinary concept, funny chipmunk and cat with phonendoscope a

Les conditions de vente des animaux domestiques

Depuis le 1er janvier 2016, une déclaration à la Chambre d’Agriculture devient obligatoire dès le premier chiot ou chaton vendu.

Les nouvelles conditions de vente des chiens et chats

Avant l’adoption de cette loi, les conditions requises à la vente de chiots et de chatons étaient les suivantes :

– Animaux âgés de plus de 8 semaines
– Identification des animaux par tatouage ou puce électronique
– Délivrance d’un certificat de cession vétérinaire

Portrait of Jack Russell terrier puppy and burmese kitten on a white background

 

Désormais, il faudra ajouter à ces mesures la déclaration à la chambre d’Agriculture et l’obtention d’un numéro SIREN.

Sachez aussi qu’à partir de deux portées par an, un éleveur doit se déclarer auprès de la Direction De la Protection des Populations de son département et suivre une formation.
Il a l’obligation de disposer de locaux conformes aux règles sanitaires et de protection animale. Il pourra être soumis à des contrôles sanitaires des services vétérinaires.

Réglementation pour les annonces de vente

Les annonces sur internet seront désormais bien mieux encadrées !
Toute personne qui vend un chat ou un chien doit obligatoirement stipuler sur l’annonce de vente :

– Son numéro SIREN
– L’âge de l’animal à vendre
– Le numéro d’identification de l’animal (ou celui de sa mère)
– L’inscription ou non à un livre généalogique
– Le nombre d’animaux dans la portée


Les acheteurs doivent être vigilants et doivent vérifier l’ensemble des mentions portées sur les annonces.
Les sites internet de petites annonces se sont engagés à empêcher la validation d’une annonce sans un numéro SIREN. Les faux numéros devraient pouvoir être décelés !

Les sanctions encourues

Elles peuvent aller jusqu’à 7500 euros d’amende en cas de non immatriculation avec un numéro SIREN, et jusqu’à 750 euros en cas de non respect des mentions obligatoires sur les annonces !

Une dérogation

Seules les personnes qui vendent des animaux de race inscrits à un livre généalogique sont dispensés de se procurer un numéro SIREN, dans la limite de la vente d’une seule portée par an.

Quelles démarches au moment de la remise de l’animal à son nouveau propriétaire ?

Au moment du départ de l’animal, le vendeur doit fournir :

– Une attestation de cession
– Un document d’information sur les besoins de l’animal
– Un certificat vétérinaire attestant du bon état sanitaire de l’animal
– Les documents d’identification de l’animal

L’acheteur doit vérifier que l’ensemble de ces documents lui soit bien remis.

En ce qui concerne les dons d’animaux

L’obtention d’un numéro SIREN n’est pas obligatoire dans le cadre d’un don d’animal.
Toutefois les annonces doivent se conformer aux mêmes règles que pour une vente (hormis la mention du numéro SIREN) et la mention “à titre gratuit” doit être clairement stipulée.

Seuls les animaux âgés de plus de 8 semaines et identifiés peuvent être donnés.
Le donneur doit fournir un certificat vétérinaire au nouveau propriétaire ainsi que le document d’identification de l’animal.

Question fiscalité…

Tous les bénéfices des ventes (dès le premier animal vendu) sont soumis à l’impôt sur le revenu et doivent donc être déclarés !

Cette nouvelle loi permettra de mieux garantir la santé et le bien être de nos animaux de compagnie en mettant fin à certains abus que l’on voyait fleurir sur des sites de petites annonces sur internet !

Certes il y aura dorénavant davantage de contraintes pour le vendeur mais c’est pour le bien de nos petits protégés !